Logo Neuropédagogie.com

Inscription gratuite

Rejoignez la communauté pour profiter du réseau social, des blogs et des cours en ligne.

Je m'inscris maintenant

Procédés mnémotechniques

Mnémonistes et origine des procédés mnémotechniques

La mnémotechnie, mnémonique ou technique pour mémoriser, fascine encore aujourd'hui, jusqu'à être massivement utilisée par les étudiants en médecine. Mieux encore, les procédés mnémotechniques s'incarnent dans quelques mnémonistes extraordinaires que je vais vous présenter avant d'aborder les origines de ces méthodes que nous pratiquons tous plus ou moins consciemment, et que nous pouvons magnifier par un travail approprié.

Lire la suite : Mnémonistes et origine des procédés mnémotechniques

De l’efficacité des méthodes mnémotechniques

Les moyens mnémotechniques peuvent être acquis par tous et ont un champ d'application assez large.

Néanmoins, et contrairement aux livres de «folk psychology», vidéos sur Youtube ou autres sites Internet fantaisistes où l'on promet de «booster sa mémoire»,  libérer la puissance de son cerveau», «utiliser les 90 % inexploités» et autres fadaises, les moyens ou méthodes mnémotechniques ne facilitent pas la mémorisation en général. En revanche, ils peuvent la rendre plus agréable et plus efficace dans un certain nombre de circonstances précises.

Mémoriser demande en effet du travail, et ça, c'est une bonne nouvelle parce que tout le monde peut travailler, tout le monde peut réussir avec du travail.

Egalement, les techniques de mémorisation ne remplacent pas les applications pratiques issues des travaux sur la mémoire, et qui ont une portée plus générale ; elles viennent les compléter.

Après avoir présenté quelques évaluations scientifiques, je détaillerai les situations (pour quel public et dans quelles circonstances) où les procédés mnémotechniques ont toute leur place avant de livrer mon expérience personnelle, pour terminer par une petite bibliographie grand public.

 

Lire la suite : De l’efficacité des méthodes mnémotechniques

Comment fonctionnent les méthodes mnémotechniques ?

Quintilien, le célèbre orateur avait été l'un des premiers à souligner les limites des méthodes mnémotechniques, cet Art de la Mémoire. Pourtant, que ce soit en Occident, au Japon ou en Russie,  des chercheurs et des praticiens ont depuis le 1er siècle après Jésus-Christ développé d'autres méthodes qui ont prouvé leur efficacité dans de multiples contextes pour un public varié, au point d’être pleinement intégrées dans des programmes scolaires. Et si certains psychologues cantonnent toujours les mnémoniques à la mémorisation de variables isolées, de listes, d’autres ont dépassé cette limite parce qu’au final, on peut réduire n’importe quel texte (donc, n’importe quel cours) ou graphique, ou situation, à une liste d’items ou de schémas, de scripts, d’algorithmes à mémoriser.

Après avoir dans un premier article exposé quelques mnémonistes emblématiques en détaillant leurs performances extraordinaires, je me suis intéressé dans un second article à l’étude de l’efficacité des moyens mnémotechniques sous l’angle de l’expérimentation scientifique, pour aujourd’hui explorer dans les grandes lignes le fonctionnement des procédés mnémotechniques en répertoriant les éléments qui les caractérisent.

Lire la suite : Comment fonctionnent les méthodes mnémotechniques ?