Formation en neuropédagogie: construire une formation

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

DE LA TRANSMISSION DE L’INFORMATION A LA CONSTRUCTION DE LA CONNAISSANCE, COMMENT CONSTRUIRE ET OPTIMISER UNE FORMATION PAR LA NEUROPÉDAGOGIE

PARTIE 1: PRESENTATION DU PROGRAMME

Objectif pédagogique :

Savoir concevoir un module de formation neuro-compatible, c’est-à-dire qui se base sur la neuropédagogie, alliance de psychologie, pédagogie et neurosciences.

 

1. Apprendre, information et connaissance
1.1. Qu’est-ce que la neuropédagogie ?
1.2. Qu’est-ce qu’apprendre du point de vue behavioriste et constructiviste ?
1.3. Source, message et récepteur
1.4. La question des représentations
1.5. Qui peut apprendre ?
1.6. Un apprenant ne veut pas apprendre, il veut faire. Comment modifier les attentes de l’apprenant pour qu’il apprenne véritablement ?
1.7. Etre informé n’est pas connaître : qu’est-ce que l’information ? qu’est-ce que la connaissance ? Quelles sont les différences entre l’information et la connaissance ?
1.8. Les 4 types de connaissance : factuelle, conceptuelle, procédurale, métacognitive
1.9. La connaissance conceptuelle et l’apprentissage profond
1.10. La connaissance du point de vue neuroscientifique : l’élaboration de réseaux neuraux coordonnés
1.11. Evaluer le degré d’information et de connaissance
1.12. Connaissance, compétence, performance

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Critique par les stagiaires de situations d’enseignement pour distinguer un enseignement qui vise le transfert d’information et celui qui vise la construction de la connaissance

2. Les mécanismes de construction de la connaissance
2.1. Les schémas mentaux et les connaissances préalables
2.2. Les 4 mémoires en action : mémoire sensorielle, mémoire à court terme, mémoire de travail, mémoire à long terme
2.3. Les opérations du système mnésique : encodage, stockage, récupération
2.4. La création de chunks, clef de l’expertise
2.5. La consolidation : rôle de la répétition et de la récupération
2.6. Les techniques de mémorisation
2.7. La gestion de la charge cognitive
2.8. L’attention et l’inhibition
2.9. Les émotions et la motivation
2.10. La connaissance incarnée : embodied et grounded cognition

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Réalisation par les stagiaires d’une séquence pédagogique qui applique les éléments du cours théorique
• Optimisation par les stagiaires d’une séquence pédagogique (critique d’une formation existante, puis optimisation)


3. Les différents moyens d’apprendre
3.1. L’apprentissage par conditionnement et formation d’habitudes
3.2. L’apprentissage par observation
3.3. L’apprentissage bayésien
3.4. L’apprentissage perceptuel
3.5. L’apprentissage moteur
3.6. L’apprentissage des faits
3.7. L’apprentissage par raisonnement abductif

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Réalisation par les stagiaires d’une séquence pédagogique qui prend en compte chacun des moyens d’apprendre exposés ci-dessus

 

4. Les différentes pédagogies
4.1. Les pédagogies behavioristes: cours magistral rénové, enseignement explicite, Direct Instruction
4.2. La classe inversée (flipped classroom)
4.3. Les pédagogies constructivistes : pédagogie de la découverte, l’apprentissage par investigation et le Problem Based Learning
4.4. Les pédagogies coopératives (socioconstructivistes): STL (Student Team Learning), STAD (Student Teams Achievement Divisions), PALS (Peer-assisted Learning Strategies), la classe renversée (jigsaw)

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Réalisation par les stagiaires d’une séquence pédagogique déclinée selon chacune des pédagogies exposées ci-dessus

 

5. La règle des 3 engagements dans la conception et l’animation d’une formation
5.1. L’engagement cognitif
5.2. L’engagement comportemental
5.3. L’engagement affectif

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Optimisation par les stagiaires d’une séquence pédagogique qui n’applique pas la règle des 3 engagements (critique puis optimisation)

6. Concevoir le squelette (la structure) de la formation
6.1. Toute formation répond à un problème et doit anticiper les problèmes : évaluer une situation, savoir questionner
6.2. L’organisation de la formation influence l’organisation de la connaissance
6.3. Atomiser la formation (diviser en éléments plus petits) grâce aux 5 piliers cognitifs (note : ça n’a rien à voir avec Stanislas Dehaene mais avec le fait que l'ensemble des informations à apprendre peut être divisée en 5 piliers)
6.4. Du bon usage des taxonomies (une taxonomie behavioriste et une taxonomie constructiviste)
6.5. Penser SMART, agir système
6.6. Utiliser une carte conceptuelle pour mettre en évidence les liens
6.7. Réunir les informations (le contenu) disponibles
6.8. Utiliser la technique de l’entrelacement
6.9. Rendre l’information mieux mémorisable

 

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Conception par les stagiaires d’un squelette de formation

 

7. Diagnostiquer et évaluer les connaissances préalables
7.1. Emploi des processus d’auto-évaluation
7.2. Les rubriques
7.3. Emploi de la carte mentale comme outil diagnostic

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Réalisation par les stagiaires d’un outil de diagnostic des connaissances préalables

 

8. Scénariser la formation pour la conception et l’animation
8.1. La méthode SPRI
8.2. Les 4C
8.3. Le schéma narratif et le schéma actanciel
8.4. Le storytelling
8.5. Techniques de théâtre : psychodrame et sociodrame
8.6. Choix des activités appropriées au contenu

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique (correction par les pairs)
• Réalisation par les stagiaires d’un scénario pédagogique. Ce scénario est en relation avec le squelette ( partie 7)


9. Transfert et créativité
9.1. La métacognition
9.2. La flexibilité mentale et les multiples représentations
9.3. La question de la connaissance dans la créativité
9.4. Vers une pédagogie créative : analyse d’un modèle de pédagogie créative que j’ai inventé

Activités :
• Cours théorique pour exposer, expliquer et expliciter les éléments factuels. Interaction avec les stagiaires : réponse aux questions, échanges sur leur expérience en lien avec les éléments du cours.
• Expériences scientifiques pour découvrir certains éléments factuels
• Réalisation par les stagiaires d’un document qui synthétise le cours théorique

 

10. Introduction à la spécificité du numérique : Cette partie reprendra ce qui aura été fait précédemment, en prenant en compte le numérique, ce qui nécessite quelques adaptations.

11. Analyse de deux méthodes que j’ai inventées (parmi beaucoup d’autres): une méthode d’apprentissage des langues (exemple donné sur l’apprentissage du russe), une méthode de mémorisation de schémas (exemple donné sur l’apprentissage d’une carte de géographie).

 

PARTIE 2: LES MODALITÉS PRATIQUES

Public visé : toute personne qui doit concevoir et/ou animer une formation. Le nombre de stagiaires sera limité à 10.

Prérequis : aucun

Durée de la formation : 30 heures avec moi, à distance (pas avec des vidéos). Ces 30 heures seront réparties en 3 séances consécutives de 6 heures. A la fin, vous serez très fatigué(e), vous aurez l’impression de ne rien avoir retenu. Ce n’est qu’une impression. L’objectif est de créer un chaos afin de désorganiser votre cerveau par l’afflux d’informations, et provoquer rapidement un changement. Apprendre c’est changer, or le changement se produit soit très doucement afin de laisser le temps aux différentes structures cérébrales de modifier la manière dont ils communiquent (donc, l'apprentissage dispersé), soit sous une crise (donc, l'apprentissage massé pour provoquer un "burst", puis l'apprentissage dispersé pour laisser le cerveau se reconfigurer). Quand on y pense, les organisations changent sous les mêmes modalités : changement lent ou suite à une crise.  Ces 3 séances terminées, nous allons laisser un ou deux mois pendant lesquels vous allez pouvoir échanger entre vous via une plateforme numérique, et vous réaliserez seul(e) comme en coopération des travaux pratiques de mise en application. En échangeant entre vous, vous allez beaucoup apprendre (principe du socioconstructivisme). J’interviendrai aussi régulièrement dans vos échanges. Mes interventions dans vos échanges ne sont pas comptées dans les 30 heures.

Ces quelques mois écoulés, nous allons reprendre nos séances, à raison de 4 séances de 3 heures réparties sur un ou deux mois

Comptez sur beaucoup de travail personnel, réparti entre la rédaction d'un document de synthèse qui reprend les cours, l'optimisation et la production de formations où vous allez appliquer ce que vous aurez appris. Il faut donc être très motivé. Mais vous allez apprendre énormément.

Note: les personnes qui ont déjà eu avec moi une formation intitulée "Introduction à la Neuropédagogie" proposée par les organismes de formation avec lesquels je collabore sont priées de le faire savoir, afin que je les contacte. Mon éthique m'interdit de capter les clients d'autrui.

 

Attestation de réussite de formation:

Elle sera délivrée à la fin de la formation

Vous êtes intéressé(e) pour vous ou votre organisation ? Contactez-moi: https://neuropedagogie.com/pascal-roulois.html

Dans votre message, merci de préciser vos motivations, votre projet, vos attentes.

Dans tous les cas, il y a toujours un webinaire de présentation où j'explicite le programme. Cela vous permettra de savoir s'il est fait pour vous. L'écrit c'est "de la connaissance congelée", et on peut mal interpréter ce qui est écrit; il n'y a pas de dialogue.

 

Note:

J’ai fait des formations pour de petites structures, mais aussi de grandes organisations : Alliance Française, Allianz, Armée de Terre, Marine Nationale, Air France, Bouygues Construction (et plusieurs de ses filiales), BNP Paribas, Crédit Mutuel, La Banque Postale, La Ville de Paris, Malakoff Médéric, Pôle Emploi, PWC, RATP, Saint-Gobain, Sanofi, Schneider, Société Générale, Claas,Transdev, Université de Bretagne Occidentale…. Et quelques autres.

Je suis aussi impliqué dans des projets concrets non liés à la formation mais qui reposent sur la psychologie cognitive et comportementale, sur les neurosciences et la pédagogie.

Sur youtube, vous trouverez 2 conférences que j'ai données, mais j'en ai donné beaucoup d'autres non disponibles en ligne.

Et en ce moment, je fais de la recherche sur les systèmes complexes et les pédagogies non linéaires.